Backup/restore improvements

Rédacteur: V. Fenoll DBA Oracle Montreal & Oracle Doc.

Flashback area, une zone de récupération rapide

Il s’agit d’un emplacement centralisé pour les sauvegardes du fichier de contrôle, les fichiers d’archives, les journaux flashback et les sauvegardes de bases de données.

Lorsqu’elle est configurée, l’emplacement de cette zone est affecté à LOG_ARCHIVE_DEST_10.

Si aucun emplacement LOG_ARCHIVE_DEST_n n’est configuré ; l’emplacement par défaut devient alors la zone de récupération rapide.

Flashback area: Configuration

Dans EM : Onglet maintenance + Configure recovery settings

permet de définir l’emplacement DB_RECOVERY_FILE_DEST et la taille DB_RECOVERY_FILE_DEST_SIZE de cette zone.

Pour désactiver cette zone positionner à vide le paramètre de destination : DB_RECOVERY_FILE_DEST

Chaque fois que RMAN crée un fichier dans cette zone, il met également à jour la liste des fichiers obsolètes. Si manque d’espace, il supprime des fichiers obsolètes.

Avertissement d’espace à 85%

Alerte d’espace à 97%

Le message d’alerte peut également être trouvé dans la vue DBA_OUTSTANDING_ALERTS

Lorsque la zone de flashback est utilisée, RMAN utilise automatiquement OMF pour ses fichiers de sauvegarde et les place par défaut dans cette zone.

OMF également utilisé pour les archives ; ARCHIVE___FORMAT n’est pas utilisé.

Dans EM : Onglet maintenance + Backup Settings

Flashback area: Sauvegarde

Dans EM : Onglet maintenance + Schedule backup + All recovery Files on disk + Schedule customized backup.

Pour RMAN:

RMAN > BACKUP RECOVERY AREA

–         Archives

–         Autobackups (CF)

–         Datafiles copies

–         Backupsets

RMAN > BACKUP RECOVERY FILES

–         Idem commande ci-dessus

–         + des fichiers qui ne font pas partie de la zone de récupération

Flashback area: Vues dynamiques

V$RECOVERY_FILE_DEST

–         name : emplacement

–         size

–         used

–         space_reclaimable

–         number_of_files

–         space_limit

V$FLASH_RECOVERY_AREA_USAGE pour connaître l’utilisation de l’espace disque :

–         file_type

–         percent_space_used

–         percent_space_reclaimable

–         number_of_files

Dans V$BACKUP_PIECE et dans RC_BACKUP_PIECE nouvelles colonnes :

–         is_recovery_dest_file (yes | no)

–         bytes (taille en octets)

Oracle recommande d’utiliser OMF (DB_CREATE_FILE_DEST et DB_CREATE_ONLINE_LOG_DEST_n)

OMF + Flashback area : Modification du comportement des instructions SQL

ADD [STANDBY] LOGFILE : si aucun nom n’est spécifié ; crée le fichier dans la flashback area

DROP LOGFILE : supprime dans la flashback area

RENAME FILE : après renommage supprime le fichier dans la flashback area

Ordre de priorité pour la création du fichier de contrôle :

–         Si DB_CREATE_ONLINE_LOG_DEST_n  est défini, un CF de type OMF  est créé dans chaque répertoire

–         Sinon, si l’un ou (et) l’autre des 2 autres paramètres, DB_RECOVERY_FILE_DEST et DB_CREATE_FILE_DEST sont  définis, un CF de type OMF est créé à ces endroits

–         Si aucun de ces 3 paramètres n’est défini, le CF créé ne sera pas OMF

Il en est de même pour la création des online redologs ; ils sont créés jusqu’à la valeur MAXLOGMEMBERS.

Sauvegarde incrémentielle rapide

Effectue le suivi des blocs modifiés depuis la dernière sauvegarde incrémentale lorsque un flux redo est généré..

Background process : Change Tracking WRitter           CTWR

Par défaut il est désactivé.

ALTER DATABASE {ENABLE |DISABLE} BLOCK CHANGE TRACKING  [USING FILE ‘___’]

Si DB_CREATE_FILE_DEST est défini il n’est pas utile de nommer le fichier.

Pour le déplacer : ALTER DATABASE RENAME FILE ‘_______’  TO ‘_______’ ;

Monitoring block change tracking

SELECT filename, status, bytes from V$BLOCK_CHANGE_TRACKING.

Il est possible de calculer à partir de la vue V$BACKUP_DATAFILE le pourcentage de blocks lus dans les DF ; ce pourcentage est réduit lorsque la fréquence des backup incrémentaux est augmentée.s

Incrementally updated backups

RMAN peut maintenant restaurer des images copies en utilisant des backups incrémentaux de fichiers :

–         Les images copies sont mises à jour avec tous les changements jusqu’au SCN de la sauvegarde incrémentale

–         La durée de restauration est réduite

–         Il n’y a pas besoin de faire une image copie après une restauration incrémentale : RECOVER COPY OF DATAFILE 3

Oracle-Suggested Strategy

Dans EM : Maintenance + Backup/recovery + Schedule backup + Oracle-Suggested backup

Oracle effectue alors:

–         Une sauvegarde complete; full database copy

–         Une sauvegarde incrémentale par jour

Incremental roll forward of a database copy

En français: Ré implémentation incrémentielle des modifications d’une copie de base de données.

Incremental backups: RMAN backup command changes (R2)

Nouvelle commande pour effectuer une sauvegarde incrémentale à partir d’un SCN particulier:

RMAN> backup incremental FROM SCN 12323445 DATABASE;

Autres modifications des commandes RMAN

–         Image copies

RMAN> BACKUP AS COPY DATABASE

Avant il fallait utiliser plusieurs commandes COPY (simplifié en 10g)

–         Backup sets

RMAN> BACKUP AS BACKUPSET DATABASE    (défaut)

–         Default disk backup type

RMAN> CONFIGURE DEVICE TYPE DISK

BACKUP TYPE TO COPY

Définir comme comportement par défaut une copie de la base (l’utilisation de RMAN n’est pas obligatoire pour la restauration des fichiers vs backup sets)

Backup type enhancements by using EM

[to be continued]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.